Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Alain Pelosato

Auteur, éditeur, élu local, écologiste

Lovecraft aujourd'hui !

En 1998 je publiais mon deuxième(1) roman : "Ruines".
Voici comment Jean Marigny traite de mon roman « Ruines » dans ses études universitaires, ses interventions en colloques, etc.
Mon roman "Ruines" est de nouveau cité comme référence par Jean Marigny, le spécialiste du vampire en littérature. Il m'avait déjà cité à trois reprises dans la suite de sa thèse de doctorat : "Le vampire dans la littérature du XXe siècle". (Sa thèse portait sur "Le vampire dans la littérature anglosaxonne")
Et là je viens de recevoir deux ouvrages :
1)  "Le vampirisme et ses formes dans les lettres et les arts", compte rendu d'un colloque d'universitaires dirigé par Jean Marigny, et au cours duquel il a déclaré : "(...) des romans que l'on peut considérer comme des classiques", il cite bien sûr plusieurs romans et le mien : "Ruines (1998) d'Alain Pelosato"
2) "La fascination des vampires" où il écrit : "Les meilleurs romans sur le thème du vampirisme, outre la qualité du style, sont ceux qui font un effort d'originalité et qui donnent à leur personnage une réalité psychologique." Et il ajoute : « Parmi les meilleurs romans francophones » ; il cite plusieurs ouvrages et le mien : "Ruines d'Alain Pelosato où d'étranges vampires venus d'autres dimensions viennent s'immiscer parmi les humains".  Givors, le 17 septembre 2009
Voici ce qu’il écrit dans son ouvrage « Le vampire dans la littérature du XXe siècle » (2003) :
« Parmi les meilleurs romans des deux dernières décennies du siècle on peut citer (il cite plusieurs livres et…) Ruines d’Alain Pelosato (1998) » (…)
« Le but est parfois de donner l’illusion au lecteur que l’on s’ancre dans la convention pour mieux la subvertir, comme dans Ruines d’Alain Pelosato qui, sur le plan purement narratologique, donne l’impression fausse d’aller sur des sentiers battus. Dans ce roman, en effet, un psychiatre, dont l’un des malades a un comportement particulièrement étrange fait appel à un détective privé pour résoudre le mystère, et c’est l’enquête entreprise qui constitue l’intrigue comme dans les nouvelles et feuilletons du début du siècle. L’originalité ici ne réside pas dans la manière de raconter l’histoire, mais dans le traitement thématique du vampire. »(…)
« Faut-il considérer ces romans comme appartenant au fantastique ou de la science-fiction ? On peut se poser la même question à propos de Ruines d’Alain Pelosato qui pourrait être considéré comme un roman de science-fiction dans la mesure où les vampires sont ici des êtres qui viennent d’une autre dimension, mais qui est écrit comme un roman fantastique où la raison se perd. Cette ambiguïté est d’ailleurs soulignée par deux citations en exergue qui ouvrent le roman : la première de Dom Calmet, qui définit les vampires comme des revenants, et la seconde qui est issue d’un « traité de botanique des mondes extérieurs » et qui décrit les ophrys, orchidées ressemblant à des insectes. »
Dans sa contribution au colloque de Cerisy sur : « SF et imaginaires contemporains de France » (2006) il écrit : « (…) dans de nombreux récits de science fiction le vampire traditionnel a souvent une origine extraterrestre. (…) Dans le roman d'Alain Pelosato, enfin, Ruines (1998), les vampires sont des êtres venus d'une autre dimension. »
Ce qu’il  dit dans une interview à propos de ”Ruines” :
« Gaston Compère, Michel Pagel et Alain Pelosato pour le domaine francophone, (…) ont su apporter une contribution personnelle et originale au mythe littéraire du vampire.Jean Marigny. »

Voilà ! 
Eh bien ce roman est un roman purement lovecraftien !

Il est devenu le début d'un cycle de 10 romans (dont certains sont courts) du cycle "Jean Calmet", nom de l'enquêteur de l'étrange de ce cycle. Car c'est une histoire de famille !
C'est Pierre Dagon qui poursuit ce cycle depuis le troisième roman "Les douze filles de Lilith" jusqu'au plus récent "Le Voyage à Innsmouth" (2019)...

Voici le lien vers le cycle Jean Calmet au complet :
http://www.alainpelosato.com/JEANCALMET/index.html

(1) Le premier roman est "La Compagnie des clones"
 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article